Lundi de la semaine passée, j’ai envoyé mes livres à la Bibliothèque royale de Belgique pour le dépôt légal de L’Exode, mon deuxième roman. Et j’ai, littéralement, passé ma journée à faire des allers-retours entre chez moi et la Poste — heureusement que je n’habite qu’à 300m du bureau — pour ré-empaqueter mes livres de manière à ce que les paquets suivent la réglementation Livres et Brochures.

Du coup, afin de vous éviter de vivre le même genre de mésaventure que moi, je me suis dit que ça pouvait être sympa de vous faire un article sur le sujet.

 

 

Qu’est-ce que le tarif livres et brochures ?

Le tarif « livres et brochures » est une tarification d’envoi spéciale mise en place par la France pour permettre l’export du savoir et de la culture française. Elle permet de diminuer les frais de port de l’envoi de livres et de brochures à caractère éducatif, scientifique et culturel à l’étranger.

La baisse impressionnante des frais d’envoi grâce à ce tarif est due au fait que ce service est fourni dans les conditions les plus économiques possibles. La Poste n’est donc pas en mesure de fournir d’estimation de délais de livraison et l’application de tarif ne comporte aucune garantie de délai.

Sur le site de La Poste, vous pouvez télécharger la grille tarifaire Livres et Brochures.

 

Que peut-on envoyer grâce à ce tarif ?

Il faut savoir qu’on ne peut pas envoyer n’importe quoi n’importe comment n’importe où grâce à ce tarif. Certaines conditions doivent être remplies :

  • Ce service est disponible au départ de France métropolitaine vers toutes les destinations du monde entier (hors France métropolitaine, DOM [Réunion, Guadeloupe, Martinique, Guyane, Mayotte], TOM [Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin et Saint-Barthélemy], les Terres Australes et Antarctiques Françaises, Clipperton, Wallis et Futuna, Andorre et Monaco)
  • Les livres et brochures doivent être rédigés en français ou en langue régionale relevant du patrimoine de la France
  • Les envois doivent être écrits sur support papier
  • Le contenu doit être licite tant en France que dans le pays de destination
  • Le contenu doit avoir un caractère éducatif, scientifique ou culturel
  • Le contenu ne doit comporter aucune publicité
  • Il ne peut pas s’agir d’un retour de marchandises.

Étant donné que ce tarif ne garantit aucun suivi ni aucune qualité de service, il est déconseillé d’envoyer des objets précieux (comme des livres de collection), des objets originaux ou dont il n’existe qu’un nombre limité d’exemplaires tels que :

  • thèses
  • mémoires
  • partitions de musique
  • cartes géographiques
  • manuscrits d’ouvrages ou de journaux
  • devoirs originaux d’élèves et leurs corrigés

Pour connaître tous les détails, je vous invite à consulter les conditions spécifiques de vente Livres et Brochures.

 

Qui peut envoyer des livres avec le tarif livres et brochures ?

Tout le monde, mais il y a des réserves. Ainsi, peuvent utiliser ce tarif :

  • les émetteurs directs de livres et brochures assurant la promotion de la création française, tels que les éditeurs
  • les libraires
  • les associations et particuliers n’agissant pas à des fins lucratives

C’est-à-dire que si vous êtes autoédité-e et que vous n’avez pas créé d’entreprise pour votre activité d’autopublication, vous ne pouvez pas utiliser ce tarif pour envoyer vos livres vendus.

Vous ne pouvez pas non plus l’utiliser pour envoyer des livres que vous auriez vendus d’occasion.

En revanche, vous pouvez l’utiliser si vous souhaitez offrir votre livre à quelqu’un ou si vous devez faire un dépôt légal hors de France (et à partir de la France).

 

Comment ça marche ?

Le tarif livres et brochures n’est valable que pour les envois à partir de la France pour l’international (hors DOM-TOM, Andorre et Monaco).

Il n’est pas nécessaire que le paquet à envoyer mesure moins de 3cm d’épaisseur. Les dimensions minimales et maximales des paquets sont données dans les conditions spécifiques de vente Livres et Brochures.

Vos paquets à affranchir au tarif livres et brochures doivent être envoyés via votre bureau de poste. Vous devez les présenter ouverts à votre postier ou postière afin qu’il/elle puisse vérifier que vous envoyez bien des ouvrages soumis à cette tarification. Pensez à prendre de quoi fermer vos paquets avec vous au bureau de poste car c’est à vous de fournir l’emballage.

Vous pouvez envoyer des colis jusqu’à 2kg. Au-delà de 2kg, vous devrez envoyer un sac postal.
Pour ce faire, il vous suffit d’utiliser un sac suffisamment robuste pour résister au poids de votre envoi et au voyage dans les camions des différentes postes internationales. Ce sac doit comporter des poignées afin de pouvoir être saisi facilement. Il est également susceptible d’être ouvert pendant son transport afin de vérifier son contenu, vous devrez donc le fermer avec des liens qui pourront facilement être découpés ou défaits sans risquer d’abîmer votre sac, exit donc le scotch.

 

Vous pouvez investir dans des sacs en toile comme ceux que l’on peut trouver sur le site Outils Océans ou faire comme moi et réutiliser un sac de courses. Vous pouvez aussi utiliser d’anciens totebag tant qu’ils sont encore suffisamment résistants pour supporter un transport postal.
Quant à la fermeture, il est conseillé d’utiliser des glissières ou des liens autobloquants (ou serflex). Et si vous n’avez rien de tout ça, la ficelle à rôti fonctionne très bien aussi.
Évitez les élastiques qui pourraient glisser ou se casser pendant le voyage.

 

Sur vos paquets et sacs, notez l’adresse du destinataire, celle de l’expéditeur et la mention « Livres et Brochures ».

Pour la Suisse et les envois hors UE, n’oubliez pas de fournir les documents de douane adéquats.
Sur le site de La Poste, vous trouverez le détails des formalités douanières : Comment gérer les formalités douanières ?

Étant donné que ce tarif est très avantageux, la Poste en parle très peu, même à ses propres employé-e-s qui ne sont pas très au courant de la manière dont ça fonctionne.
Lors d’un précédent envoi, le préposé chargé d’affranchir mon paquet s’est même montré désagréable dès que j’ai annoncé que je voulais faire un envoi « livres et brochures » et a marchandé pour essayer de me faire envoyer mon paquet en Colissimo en prétextant que ça me coûterait « un peu plus cher » mais que j’aurais un suivi. Ce à quoi j’ai répondu que passer de 3,50€ à 16,80€ de frais de port c’était pas « un peu plus cher »…
Si vous êtes en droit d’utiliser ce tarif, n’hésitez donc pas à insister. Certain-e-s préposé-e-s sont frileux à l’idée de l’appliquer.

TOUTEFOIS, je ne suis pas là pour casser du sucre sur le dos de La Poste : je n’ai eu droit qu’à une seule personne récalcitrante, les autres ont été super et n’ont pas hésité à faire des recherches avec moi pour savoir exactement ce qu’il fallait faire afin que je puisse bénéficier de ce tarif.

Tarif livres et brochures : mode d’emploi simple pour éviter les prises de tête
Étiqueté avec :                        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :