Après avoir suivi les 5 étapes avant d’envoyer votre manuscrit, que faire maintenant ?

Car, oui, il ne faut pas rester les bras ballants sans quoi vos envois aux éditeurs ressembleront plus à des bouteilles lancées à la mer qu’à autre chose. Voici donc 4 choses à faire pour faire de votre quête éperdue un vrai projet éditorial.

 

Lister vos envois

À la question « Peut-on envoyer notre manuscrit à plusieurs éditeurs en même temps ? » la meilleure réponse que j’ai trouvée a été celle de Samantha Bailly : « Quand vous cherchez un travail et que vous envoyez des CV, vous n’allez pas envoyer à une seule entreprise alors que vous ignorez si on va lire votre CV, ni si on va vous répondre. » La meilleure chose à faire est donc d’envoyer votre manuscrit à plusieurs éditeurs, ce que l’on appelle les « soumissions simultanées ».

Il est donc important de tenir un listing des envois effectués pour :

  • savoir à qui vous avez déjà envoyé votre manuscrit afin d’éviter de l’envoyer plusieurs fois par erreur.
  • Tenir un planning de vos envois qui vous permettra de savoir quand effectuer vos relances et surtout de pouvoir mesurer le temps qui passe (même si ce n’est pas primordial, ça permet tout de même de se donner des repères temporels et de calmer notre impatience).
  • De se créer une sorte de base de données pour l’envoi de vos prochains manuscrits.

Pour effectuer ce listing, vous avez plusieurs solutions :

  • Créer un compte sur Edit-It et créer des suivis d’envoi.
  • Le faire à l’ancienne sur une feuille ou dans votre bullet journal en traçant un tableau à l’aide d’une règle.
  • Le faire dans un tableur. Je vous invite d’ailleurs à vous inscrire à la newsletter pour accéder à la zone VIP où se trouve un tableau dont j’ai déjà préparé les colonnes. Il ne vous reste qu’à le remplir !

Inscrivez-vous à la newsletter pour accéder aux ressources téléchargeables

* Champs requis


 

Attendre

Il s’agit bien de la partie la plus difficile : supporter le silence des éditeurs à qui vous avez envoyé votre manuscrit.

Afin de supporter cette attente, je vous conseille d’étaler vos envois de manuscrits, de ne pas tout envoyer en une seule fois. Espacez-les d’une quinzaine de jours par exemple. Cela vous occupera l’esprit.

La durée moyenne d’attente avant de recevoir une réponse, qu’elle soit positive ou négative, est de 6 à 8 mois. Bien entendu, cela dépend de la taille de l’éditeur, de la période de l’année (évitez les envois pendant les vacances scolaires) et du genre de votre manuscrit. En effet, certains genres sont plus prisés que d’autres, cela influe évidemment sur la quantité des manuscrits reçus par les éditeurs.

 

Relancer les éditeurs

C’est ici que votre listing va jouer un rôle crucial.

Si, au bout des 6 à 8 mois d’attente, vous n’avez reçu aucune nouvelle des éditeurs, relancez-les. Contactez-les pour vous rappeler à leur bon souvenir. Bien entendu, restez poli-e et courtois-e. Les éditeurs reçoivent des dizaines de manuscrits par jour, il est normal qu’ils prennent du temps pour, d’une part, sélectionner leurs prochaines publications et, d’autre part, faire tourner leur maison.

Pour relancer un éditeur, oubliez les emails : ils en reçoivent tellement qu’il y a de fortes chances que le vôtre passe à la trappe. Privilégiez soit l’entrevue en salon, soit le coup de téléphone.

Toutefois, n’hésitez pas à leur donner des dates butoirs au-delà desquelles vous déciderez soit d’accepter un autre contrat, soit d’autoéditer votre livre.

 

Écrire d’autres livres

C’est peut-être la meilleure chose que je peux vous conseiller : ne faites pas le pied grue devant votre boîte aux lettres à attendre une lettre qui mettra du temps à arriver. Mettez ce temps à profit pour écrire votre prochain livre. Cela vous aidera à patienter, mais aussi cela prouvera à votre potentiel futur éditeur que vous n’êtes pas l’homme ou la femme d’un seul livre.

En effet, on oublie souvent que les éditeurs ne cherchent pas des livres à publier, mais des auteurs à promouvoir. Si vous écrivez déjà un autre livre, vous représenterez ainsi aux yeux des éditeurs une personne avec laquelle ils pourront s’investir sur le terme.

 

 

Chers lecteurs, Chères lectrices, j’espère que ces 4 choses à faire après avoir envoyé votre manuscrit vous ont rassuré-e-s.

J’en profite également pour vous dire qu’il s’agira du dernier article avant septembre. Je prends la traditionnelle pause estivale et je compte bien vous retrouver en septembre avec des nouveautés !

Je vous souhaite un merveilleux été !

4 choses à faire après l’envoi de votre manuscrit
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :