3 qualités indispensables pour devenir écrivainTemps de lecture estimé à 3 minutes

Aujourd’hui, je voudrais donc vous parler des 3 qualités indispensables pour devenir un ou une écrivaine.

Car si l’écriture est accessible à tout le monde dans nos contrées, tout le monde ne devient pas écrivain ou écrivaine pour autant. Selon moi, il faut réunir au moins ces 3 qualités particulières afin de pouvoir exercer cette passion exigeante.

1. L’imagination

Ce point peut sembler tellement évident qu’on aurait presque tendance à l’oublier. Et pourtant ! 

Tous les jours ou presque je croise des personnes qui désirent ardemment se mettre à l’écriture mais qui ne parviennent pas à trouver des idées d’histoires ou de personnages.
La capacité à inventer nos propres histoires, à créer nos propres puzzle en nous inspirant de notre vécu, de nos proches, des histoires que nous avons lues… n’est pas donnée à tout le monde.

Bien entendu, on peut apprendre à avoir de l’imagination, ça se travaille, même quand on en a beaucoup de base. Mais il faut s’accrocher.

2. Le désir de raconter des histoires

Énormément de personnes rêvent d’être publiées. Pourtant, écrire et être publié sont deux choses différentes.
Ne rêver que de publication, c’est d’abord rêver de célébrité et de reconnaissance. Alors que rêver d’écriture, c’est rêver de partager toutes les histoires qui trottent dans nos têtes, de faire se rencontrer un public et nos personnages en espérant très fort que l’alchimie se produise, de faire voyager les lecteurs et les lectrices dans un monde différent, de leur faire vivre une vie différente le temps de quelques pages.

C’est espérer laisser une trace riche des valeurs qui nous sont chères grâce à nos récits et nos personnages.

3. La persévérance

Peut-être la qualité la plus difficile à acquérir si elle n’est pas innée.

La persévérance est indispensable à tout bon écrivain ou écrivaine tout simplement parce qu’un roman c’est long et fastidieux à écrire. Il faut s’accrocher pour écrire des heures durant, trouver les bons mots, se relire, se corriger, encaisser les critiques… Tout ça, c’est dur et si on n’est pas au moins un peu opiniâtre pour tenir tête à tous ces obstacles, il est fort probable qu’on n’arrive jamais à boucler le moindre roman.

C’est pour ça que, si vous doutez pendant la rédaction de votre premier jet, il faut vous accrocher. Ravalez vos doutes et vos peurs et continuez. Une fois à la fin de la rédaction, prenez un temps de pause avant de vous lancer dans les corrections et, surtout, admirez votre travail accompli, toutes ces difficultés surmontées pour pouvoir enfin tenir votre premier jet entre vos mains.

J’espère que ces quelques conseils vous aideront !

Si vous souhaitez connaître 23 autres qualités indispensables pour devenir écrivain ou écrivaine, j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie de L’Abécédaire de l’écrivain, uniquement disponible pour les abonné-e-s de la newsletter Conseils d’écriture 😉

Cet article a été envoyé en avant-première aux abonné-e-s de la newsletter Conseils d’écriture.

Si vous aussi vous souhaitez recevoir la primeur des prochaines publications et bonus, ainsi qu’un accès aux ressources gratuites, n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter !

Et pour vous souhaiter la bienvenue, vous recevrez votre abécédaire de l’écrivain !

* Champs requis
Conformité RGPD *
Ce que vous attendez de la newsletter *
3 qualités indispensables pour devenir écrivain
Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :